Bienvenue à l’Union des Femmes de Martinique !

Atelier créatif sur les règles

La peintre, Yolanda Naranjo est en résidence d’artiste à #latelierlepointrouge en Martinique. Elle vous invite à un atelier créatif sur la thématique des menstruations.

L’UFM vous donne RDV ce samedi 4 décembre à L’Atelier Le Point Rouge.

Info. et inscription : m.erdual@uniondesfemmes-mq.fr /0696 44 94 40

Connaissez-vous les signes des cyberviolences ?

Traquer, surveiller, diffuser des photos ou des vidéos à caractère sexuel sans le consentement, piratage, insulter par SMS… les cyberviolences sexistes prennent de multiples formes.

Vous souhaitez savoir les repérer et connaître les signes d’alerte ? Inscrivez-vous à notre web atelier « Signes d’alerte des cyberviolences faites aux femmes ».

Atelier zoom réservé aux femmes, mercredi 24 novembre de 16h à 18h30

Inscription sur Hello Asso : https://www.helloasso.com/associations/union-des-femmes-de-martinique/evenements/signes-d-alerte-des-cyberviolences


CORPS POUR ELLES : 3E BIENNALE

RENCONTRES-ÉCHANGES

Le corps des femmes, on en parle ? Des conférencier.es exposeront leurs connaissances sur les représentations de corps de femmes à travers diverses disciplines comme la danse et le dance-hall singulièrement. 

L’UFM vous invite à partager ces moments d’échange lors de cette 3e biennale de rencontres-échanges les samedis 23 et 30 octobre 2021. Entrée gratuite avec possibilité de faire un don.

Samedi 23 octobre :

  • de 10h à 12h30 : corps de femmes, une approche multiformes
  • de 15h à 17h30 : quelle expression féministe dans le dance hall ?

Samedi 30 octobre : 

  • de 9h30 à 13h : instrumentalisation du corps des femmes
  • de 15h à 17h30 : femme mieux connaître et explorer son corps pour nous l’approprier – Oser en parler

Participez le 30 octobre en cliquant sur ce lien : https://us02web.zoom.us/j/82309483733 valable pour toutes les conférences programmées ce samedi 30 octobre.

Une fois entré.e dans la visioconférence, vous ne serez pas visible à l’écran mais vous pourrez interagir en : 

• demandant à prendre la parole en activant « lever la main » ;

• écrivant vos remarques et questions dans le module de conversation.

Infoline : 0696 44 94 40

SÉISME : SOLIDARITÉ AVEC HAÏTI

Offrons aux femmes sans abri victimes du séisme du 14 août dernier un peu d’intimité. Innovantes, ces robes chasubles telles des cabines permettent aux femmes de se changer à l’abri des regards indiscrets. Nous vous donnons RDV ce dimanche 17 octobre à la Savane de 8h30 à 12h30 pour faire un don.

Cette action – en partenariat avec l’association GADES – intervient dans le cadre de la journée internationale de la pauvreté et de la journée nationale de l’architecture 2021 placée sur le thème « vivre ensemble ».

Après les cyclones IRMA et MARIA en 2019, le séisme du 14 aout 2021 a touché Haiti. Toute la région Sud, une des plus pauvres de ce pays, a déploré des morts, des blessés, et de nombreux bâtiments détruits. Après de telles catastrophes, les personnes les plus pauvres, se retrouvent sans toit pour se protéger, sans mur pour s’abriter. Alors comment concevoir un « mieux vivre ensemble » ? Quand toute une population se retrouve à la rue, sous des bâches de fortune, « sans domicile ».

Merci !

COMMUNIQUÉ

INSURRECTION DU SUD DE SEPTEMBRE 1870

Pour cette année 2021, l’UFM vous propose de commémorer l’Insurrection du Sud de septembre 1870 de façon virtuelle ! Découvrez notre programme en ligne.


Fitness bèlè, mercredi 22 septembre 2021 de 18h à 19h

Séance de fitness bèlè au rythme des musiques de l’insurrection avec Youri. Ouvert à tous et toutes, quels que soient votre niveau et votre âge !

Inscription sur le lien : https://www.helloasso.com/associations/union-des-femmes-de-martinique/evenements/fitness-bele-hommage-aux-combattantes-de-l-insurrection-du-sud


Témoignage d’une descendante de Lumina Sophie : « De Lumina à Danielle : entre silences et espoirs »


Série documentaire “L’insurrection du sud : l’embrasement des campagnes de Martinique en 1870”  

Réalisée en partenariat avec Cécile Celma, historienne et l’UFM, cette série documentaire propose 3 volets.

1) Après 1848, la vie quotidienne des « nouveaux-libres a-t-elle changé ? » https://www.youtube.com/watch?v=nhGnpTIuuNo&feature=youtu.be

2) L’Insurrection du Sud en Martinique : le cri des Mornes ? 

https://www.youtube.com/watch?v=QBiqWZZZrUg&feature=youtu.be

3) L’insurrection du Sud de 1870 et après

 https://www.youtube.com/watch?v=2tPbZQXQyLI


Diaporamas sur l’histoire et les lieux de mémoire

L’histoire : https://youtu.be/1f-Z615pNjo

Les lieux de mémoire : https://youtu.be/dT8OnPK4JhQ


La divinité, bèlè lisid en hommage aux combattant.es de l’Insurrection du Sud

L’UFM vous invite à découvrir la version originale de « La Divinité », un bélè de la fin du XIXe siècle en relation avec l’Insurrection du Sud de septembre 1870. « La Divinité » est dansée et chantée au ryhme d’un bélè lisid. Ce chant, « La Divinité », est un extrait d’un ouvrage de Robert Cady, publié en 1922.


Retour sur cet épisode historique d’une révolte contre l’injustice 

L’abolition de l’esclavage en 1848 a fait des Noirs des hommes et des femmes libres et citoyen.nes.

22 ans après en 1870, la société coloniale reste profondément marquée par le préjugé de couleur, elle est structurée selon l’appartenance raciale. Ce qui explique l’incident qui est à l’origine des événements de l’insurrection du Sud.

Cet incident entre un jeune Noir Léopold Lubin entrepreneur en bâtiment et Augier de Maintenon fonctionnaire blanc est révélateur à la fois :

de l’arrogance des blancs qui continuent de considérer les Noirs comme la inférieures et refuse leur nouveau statut de libre et citoyen ;

du ressentiment et de la frustration des N de oirs qui vivent de plus en plus difficilement ce « racisme » et ces inégalités sociales.

Ce ressentiment éclate lors de la mobilisation des hommes et des femmes du Sud. De nombreuses habitations sont pillées et incendiées aux cris de « Libérez Lubin », « Mort aux Blancs »,  «Vive  la République ».

À partir du 21 septembre, le Sud s’embrase de Sainte-Anne au François en passant par Rivière pilote, Saint Esprit, Rivière salée, Marin…

Contre les inégalités sociales, contre l’arbitraire colonial, contre l’arrogance des Blancs pour réclamer justice, pour l’augmentation des salaires, pour un meilleur partage des terres…

La répression est féroce sur terre comme sur mer et dès le 25 septembre 1870 la révolte est matée.

Les femmes apportent une contribution majeure à cette révolte. Elles sont très nombreuses, même si les procès ne retiennent qu’une centaine de témoignages et que 15 d’entre elles sont condamnés au bagne, à des peines de prison et à des amendes. 

Les figures emblématiques de cette révolte : des hommes comme Louis Telga, Eugène Lacaille, Auguste Villard, des femmes, notamment Lumina Sophie dite Surprise, Madeleine Clem, Rosalie soleil, Maria Bouchon, et bien d’autres.

Que retenir ?

Sur le plan social peu de changement. Les Blancs créoles gardent la suprématie économique. Les Noirs sont accablés par la misère et la défaite. Le sentiment d’injustice et de frustration des citoyens noirs grandit ; le fossé se creuse dans la population.

Sur le plan politique, l’émergence d’une classe moyenne de couleur, républicaine, qui grâce au suffrage universel masculin va conquérir de nombreux postes électifs qui permettront la mise en place d’un certain nombre d’avancées notamment l’école laïque. Cette classe moyenne sera aussi porteuse de la revendication d’assimilation.


Biographie de Lumina Sophie

Les femmes dans l’Insurrection du Sud

AN JÈS POU AYITI

Après avoir pris le temps de la concertation avec les organisations féministes GADES (Groupe d’Appui au Développement du Sud d’Haïti), l’Union des Femmes de Martinique organise une collecte de dons jusqu’au 17 octobre 2021.

Nous souhaitons apporter une aide constructive et durable à Haïti en visant l’indépendance alimentaire des familles et la reconstruction du pays.

Ces fonds financeront dans l’immédiat, la confection urgente des robes en chasubles à Port-au-Prince afin de permettre aux femmes et enfants sans abri de se changer sans s’exposer.

À court terme, ces fonds seront dédiés à un programme de redéploiement des jardins familiaux et d’acquisition de semences. Ces programmes permettront une autonomie alimentaire aux familles et une indépendance financière aux femmes.

Rappelons que le séisme du 14 août 2021 a ravagé tout particulièrement le Sud d’Haïti. Marginalisées, les populations du Sud sont confrontées aux violences familiales et au chômage. Sans abri, elles peinent à bénéficier des premiers secours.

Faites un don sur : https://www.helloasso.com/associations/union-des-femmes-de-martinique/formulaires/2

L’UFM compte sur votre solidarité !

AN NOU VAKSINÉ !

Bokantaj Fanm #2 : et si la CTM prenait mieux en compte la place des femmes ?

Notre Bokantaj se poursuit !


Mesdames, après la 1re réunion très riche du 16 juillet, l’UFM vous invite à poursuivre le Bokantaj Fanm avec un lien vers une plateforme de recueil des propositions.


Venez partager et proposer les solutions auxquelles vous avez réfléchi pour améliorer les conditions des Martiniquaises.


Une nouvelle équipe s’est installée à la CTM. C’est l’occasion ou jamais de profiter de ce changement pour lui proposer des pistes de mesures fortes en faveur des femmes.

Proposez-nous vos idées via le lien : https://forms.gle/pbQVkZ9UCRKoT7M87


Vous avez jusqu’au 15 août ! On compte sur vous !


NOS OBJECTIFS

– Accueillir, écouter et accompagner les femmes victimes de toutes formes de violences
– Prévenir les violences sexistes
– Militer pour l’élimination des violences sexistes et une société égalitaire 


NOS MISSIONS

ACCUEILLIR ET ACCOMPAGNER LES FEMMES EN DÉTRESSE 

En raison des mesures gouvernementales liées à la crise du Covid-19, nos intervenantes sociales reçoivent sur rendez-vous. Elles restent joignables au 0596 71 26 26 (tapez 1).

Deux outils sont à la disposition du public :

  • notre espace d’Ecoute, d’Information et d’Accompagnement ;
  • notre Accueil de Jour ;
  • 58 rue Isambert – 97200 Fort-de-France (tél. : 0596 71 26 26, tapez 1).
 
 

 
FORMER ET PRÉVENIR

Notre pôle Formation-Prévention mène des actions de sensibilisation et de formation sur :

• l’égalité des femmes et des hommes ;
• la lutte contre les comportements sexistes et les violences envers les femmes.

Pour en savoir plus, cliquez ici


AGIR 

• Actions de sensibilisation et information sur les violences faites aux femmes et les inégalités femmes-hommes

• Moments de réflexion collective

• Moments de partage et de convivialité

Pour en savoir plus, cliquez ici


 
VALORISER NOTRE MATRIMOINE  
 
Des évènements pour rendre visibles les femmes qui ont fait l’histoire de la Martinique et de la Caraïbe.
 
 
 

RENFORCER LA SOLIDARITÉ   

Nous organisons et participons à des manifestations concernant la solidarité des femmes et internationale pour des conditions de vie dignes, lutte contre les violences…

Pour en savoir plus, cliquez ici


ANIMER LE CENTRE DE RESSOURCES ANGELA DAVIS
Inauguré le 5 décembre 2019, le centre de ressources baptisé Angela Davis, a pour objectifs d’être un outil de mise en réseau, d’information et de promotion de l’initiative citoyenne au service d’une culture de l’égalité.
Pour en savoir plus cliquez ici


L’UFM COMMUNIQUE 

Nos outils de communication :
– notre newsletter,  « Fanm ek Nonm Ansamn pou Vansé », qui informe des activités de l’association et des évènements dans le monde ;
– notre site Internet ;
– notre compte Instagram (@Ufm Martinique) ;
– nos interventions dans les émissions des médias radios et TV locaux ;
– des articles, des communiqués, des tracts…