Nouvelle-Calédonie : la mobilisation a payé !

Publié le

A la suite de l’avalanche de dénonciations et de protestations, à sa promotion-nomination en tant que numéro 1 de la gendarmerie en Nouvelle-Calédonie, le colonel Éric Steiger, condamné pour violences conjugales, en toute connaissance de sa hiérarchie, a demandé à être relevé de ses fonctions.

Son épouse et victime a relaté dans un long article à Mediapart son calvaire de violences psychologiques puis physiques depuis près de 20 ans.Le ministère de l’intérieur et la gendarmerie n’avaient jusqu’à ce jour pas vu de problème à la nomination du colonel condamné. Nos camarades féministes de Femmes en colère ont quand même maintenu leur mobilisation samedi matin « en solidarité à sa femme et à toutes les femmes victimes de violences, et aussi pour le principe d’envoyer un cogneur de femme en pensant que leur pays est une « déchèterie » ».

Alors, la violence envers les femmes « grande cause nationale » ? Ou les Outremers territoires de seconde zone où on peut envoyer n’importe qui ?

Merci à toutes celles et ceux qui ont témoigné leur indignation et leur soutien au communiqué de l’UFM !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s