Hommage à Colette Janvion, ancienne vice-présidente de l’UFM

Publié le Mis à jour le

Colette Janvion, ex vice-présidente et membre de l’UFM

Colette Janvion, notre ancienne vice-présidente, est décédée le 9 janvier 2021 à Paris. Cette triste nouvelle a été vécue comme un véritable choc pour nous toutes.

Militante de l’UFM depuis de nombreuses années, Colette a été membre du Comité de Pilotage, secrétaire au Bureau puis vice-présidente élue au congrès de 2014. 

Elle était également la membre du bureau référente de notre pôle Accueil et Accompagnement des femmes. Elle a travaillé très efficacement auprès de l’équipe d’intervenantes sociales.

Discrète mais très active au sein du Bureau et dans les actions menées par l’association, Colette a dignement représenté l’UFM, notamment auprès de la Fédération Nationale Solidarité Femmes. 

Cadre de santé appelée à de nouvelles fonctions en France, elle a dû démissionner du Bureau de l’UFM en mars 2020. Elle continuait malgré tout à suivre assidûment nos actions en sa qualité d’adhérente. 

Nous lui rendons un hommage chaleureux. Nous garderons en mémoire son humanité, sa bonne humeur, son sérieux, sa participation active à la construction de notre association.

L’UFM soutient sa famille et ses proches affecté·e·s par cette disparition.

Colette Janvion, à droite, avec les autres membres du Comité de pilotage en 2014

Témoignages

« Perdre une amie militante est toujours difficile. Ta finesse d’analyse nous manquera, toujours empreinte à la fois d’empathie et de convictions féministes. Tu te disais peu, mais nous savions ta grande sensibilité… et nous garderons le souvenir de moments partagés délicats, conviviaux, de discussions … un pan de vie de nous toutes. Le meilleur hommage que nous puissions te faire est de continuer à agir pour ces idées auxquelles que tu croyais si fortement ».  Rita Bonheur

« Colette, de nos échanges hebdomadaires pendant un an, je retiendrai ta disponibilité et ton souci permanent de ne jamais nous laisser sans réponse. J’ai énormément appris, au cours de nos séances de travail, car tu n’as pas hésité à partager avec moi tes propres expériences professionnelles. Tu m’as accompagnée dans ma prise de fonctions avec beaucoup de bienveillance, me laissant faire mon expérience, tout en distillant de précieux conseils. Je te suis infiniment reconnaissante pour tout cela ». Hélène B.

« Une femme très gentille, sympathique, humble mais dommage elle soit partie trop tôt ». Robertine

« Militante intégrale, Colette a traversé avec nous DEBOUT tempêtes et rafales de vents. Fidèle compagne de route, avenante discrète, elle était d’une… silencieuse efficacité. Il restera de toi ce que tu as donné. Tu nous manqueras ! » Marie-Joe Hardy Dessources Sellaye

« Colette, merci à toi pour tous ces moments partagés empreints de bienveillance, d’écoute, mais aussi de mots réconfortants quand cela a été nécessaire. Je garderai de toi cette image d’une personne profondément gentille et pleine de convictions, qui j’en suis sure, aura marqué plus d’un·e. » Cindy

« Tu étais souvent décrite comme une personne discrète. Mais en réalité tu étais observatrice. Tu prenais le temps d’écouter, de jauger, de réfléchir à la situation à laquelle tu devais faire face.  Quand tu estimais que tu devais te positionner tu le faisais avec fermeté, malgré la douceur qui te caractérisait. Tu as été courageuse jusqu’au bout. Merci pour ces échanges, pour ces sourires, pour ces fous rire et pour cette confiance ». Hélène Zébo

« Discrète, toujours souriante, bienveillante. Colette a été une vice-présidente, efficace et attentive, toujours prête à reformuler pour une meilleure compréhension de toutes…. L’UFM perd une sœur qui fut très importante mais elle sera partout où l’UFM mènera des actions fortes nécessaires à l’évolution de la société !! Colette nous manquera !!! » Marie-Christine Vartel

« Le souvenir que je garde de Colette, secrétaire au Bureau de l’UFM que j’ai remplacée puisque depuis, élue en qualité de vice-présidente, c’est sa discrétion et son efficacité… sans bruit ni trompette ! Toujours d’humeur égale, elle a su, avec détermination et altruisme gagner la confiance des salariées de la Maison de Solange qu’elle assistait dans leur lourde tâche… Repose en paix. L’UFM perpétue ton investissement ! » Gisèle Dérigent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s