Communiqué UFM suite au féminicide au Marin – 11/11/2020

Publié le

Fort-de-France, le 11 novembre 2020
COMMUNIQUE DE L’UNION DES FEMMES DE MARTINIQUE


Nous apprenons avec horreur que le décès de la jeune femme au Marin du 9 novembre serait un meurtre par son conjoint.
Les dangers accrus de violence en cette période de confinement se confirment malheureusement par ce féminicide, qui intervient 1 an après celui de la jeune Aurélia. Il vient alourdir la liste déjà longue des femmes tuées par leur conjoint dans notre pays.
Nous avons une pensée pour sa famille et ses proches, à qui nous exprimons toute notre émotion et tout notre soutien.
Notre révolte est grande et nous devons réagir : Une fois de plus, c’est toujours une fois de trop
Nous disons non !
à la barbarie, au machisme, à la banalisation, à la domination masculine !
Rien ne peut excuser ou expliquer l’usage de la violence envers une femme par son conjoint !
Malgré le contexte actuel, nous devons réagir ! Nous devons exprimer notre condamnation forte : nous invitons toutes celles et ceux qui se sentent concerné·es à réagir sur les réseaux sociaux et les médias !
Nous devons poursuivre les actions de dénonciation de toutes les violences, de prévention, d’accompagnement, et de solidarité de tous et toutes (institutionnels, familles, proches, voisin.e.s, collègues ..) pour sortir nos filles et femmes des violences conjugales et de l’emprise de leur bourreau !
Nous devons être des actrices et acteurs au quotidien pour une société moins violente et plus égalitaire…REFUSONS …REAGISSONS !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s