Confinement : et si on essayait ces 10 bonnes pratiques qui nous feront du bien ?

Publié le

  • Répartir les tâches domestiques :

Dans de nombreux foyers, ce sont majoritairement les femmes qui effectuent les tâches domestiques : cuisine, ménage, travail scolaire… et si cette période était l’occasion de faire différemment ?
Tout le monde peut faire des tâches domestiques, elles doivent être adaptées à l’âge et aux capacités de chacun·e.
Il ne s’agit pas « aider » aux taches du foyer mais que chaque personne y participe : les parents et les enfants.

Faire un tableau qui répertorie les taches de chaque personne peut donc aider à mieux répartir les tâches entre parents, et en incluant les enfants.

Si on ne souhaite pas faire un tableau, on peut aussi organiser les taches de façon ludique : mettre toutes les taches sur un bout de papier dans une boite et piocher au hasard le même nombre de taches par personnes pour les adultes par exemple.

  • Se ménager des moments seule

Dans cette période ou nous sommes à domicile, sans possibilité de sortir pour s’aérer l’esprit, il est important de prendre du temps POUR SOI, et que ces temps soient respectés par les autres membres de la famille. Ce moment seul peut se passer dans une pièce, sur le balcon, à aller marcher … et être consacré à l’activité de son choix : lire, regarder une émission, ou ne rien faire !

  • Relaxation, méditation

Cette période représente une augmentation des tensions pour beaucoup de personnes. Prendre le temps de se relaxer et de méditer peut permettre de diminuer ces tensions.

Ce moment de méditation ou de relaxation peut être un moment à s’accorder à soi-même, ou à partager avec les autres personnes du foyer. « Vous avez le droit de lâcher prise ! »

  • Bienveillance, respect

Agir avec bienveillance est agir en pensant au bien être d’une personne. On peut donc agir avec bienveillance envers les autres mais aussi envers soi. En cette période d’augmentation du stress ou même d’anxiété pour certaines personnes, faire preuve de bienveillance ne peut être que positif pour soi mais aussi pour les autres personnes.

Ce peut être aussi l’occasion de prendre le temps de se parler et s’écouter, d’ouvrir des portes à la discussion, aux échanges.

  • Pratiquer de nouvelles activités pour soi et/ou ensemble

On peut en effet profiter de la période à domicile pour tester de nouveaux loisirs si on le souhaite. De nombreuses publications sont disponibles sur ce sujet : des vidéos de bricolage, de jardinage, sport, lecture, méditation…

Ce peut être aussi l’occasion de partager ces activités ou de nouveaux jeux en famille, qui rapprochent et créent de la complicité !

  • On fait ce qu’on peut avec le travail des enfants !

On partage le suivi du travail scolaire, mais l’enseignement est un vrai métier, et on ne s’improvise pas professeur de math, de français ou de physique !

Alors on est cool ! et on encourage surtout les enfants, pour qui ce n’est pas facile de se concentrer, et on peut tirer partie de tous les actes de la vie courante pour réviser !

  • Profiter des gratuités disponibles sur internet

De nombreuses institutions ont décidé de mettre à disposition gratuitement des éléments durant la période : musées, films…

  • Prendre des résolutions uniquement si on en a envie ! Abaissez la barre des exigences.

Il est vrai que de très nombreux articles fleurissent sur la toile concernant les résolutions que l’on peut prendre durant ce confinement : faire du sport, de la lecture, du yoga… ces résolutions peuvent effectivement être bénéfiques pour soi et pour son foyer. Cependant… ce n’est en aucun cas une obligation de prendre de nouvelles résolutions !

Ce n’est pas non plus parce que vous avez plus de temps ( ?) que d’habitude qu’il faut se donner des challenges extraordinaires.

On peut aussi choisir de prendre le temps de ne pas s’imposer d’obligations !

  • Garder le lien !

Même si vous vivez seule, vous n’êtes pas seule ! Appelez la famille, les ami·es, partagez des moments par tous les moyens à votre disposition.

Vous connaissez une ou des personnes isolées ou potentiellement en danger ? Prenez régulièrement de leurs nouvelles, cela leur fera plaisir et les rassurera.

Soyons solidaires !

  • et … si on en profitait pour en savoir plus sur l’histoire des femmes et le féminisme ?

Sexisme au quotidien, égalité, discriminations, écriture inclusive, métiers non orientés, politiques publiques égalitaires, femmes dans l’Histoire … on peut chercher sur internet, ou dans des livres, ou … dans les écrits de l’UFM sur ses différents supports, c’est l’occasion … et peut-être d’avoir envie de contribuer aux changements de mentalités vers une plus grande égalité, et venir nous rejoindre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s