FNAPV Septembre 2019-1 n°15 – Une rentrée chargée

Publié le Mis à jour le

Banniere fanm ansanm pou vansé + texte

Septembre 2019-1 n°15 – 14 septembre 2019

Faire émerger la parole des femmes victimes de violences !
Septembre : Campagne d’affichage des lieux d’accueil et d’accompagnement de l’UFM

Faisons le pari de 4 000 affiches partout en Martinique!

Le Grenelle contre les violences envers les femmes s’est ouvert le 3 septembre. Il a été mis en place par le gouvernement suite aux importantes mobilisations des féministes, des familles des victimes, de la population écœurée et révoltée de tant de meurtres (103 dans toute la France et les outremers) à l’ouverture. Voir article plus bas

En Martinique aussi, nous devons rester mobilisé-es !L’UFM invite chacune, chacun à participer à l’émergence de la parole des femmes victimes de violences, en leu

r proposant une solution concrète d’accueil et d’écoute.
Nous lançons en Septembre une Campagne d’affichage de ses lieux d’écoute et d’accompagnement. Faisons le pari de 4 000 affiches partout en Martinique !

Intégrez notre réseau d’affichage, proposez-nous des lieux qui permettent d’informer le plus largement possible : associations, entreprises, batiments, commerces…

Vite ! contactez-nous pour récupérer ou vous faire livrer des affiches en nous indiquant la quantité souhaitée, partagez-la sur vos réseaux sociaux…
Nous avons besoin de votre soutien !
 
Sé yon a lot, ansanm pou vansé !
contactez-nous :
0596 71 19 64
0696 44 94 40
Lancement du Grenelle contre les violences envers les femmes en Martinique
Ce mardi 3 septembre s’est ouvert dans toute la France le Grenelle contre les violences faites aux femmes. En Martinique, une Commission territoriale de lutte contre les violences envers les femmes a été installée à cette occasion.
A l’ouverture de la réunion de lancement de ce temps de réflexion commun, une minute de silence a été proposée à l’initiative de l’Union des Femmes de Martinique ainsi que la distribution de la liste des femmes tuées en Martinique par leur (ex) conjoint depuis 1998.
La liste des femmes tuées a été aussi été déployée sur les grilles de la préfecture jusqu’au vendredi 6 septembre.
Ces gestes, pour ne pas oublier ces femmes qui aujourd’hui ne sont plus là, mais non pour la résignation. Pour réaffirmer la détermination qui doit être la nôtre, pour que cessent ces violences inacceptables envers les femmes, quels qu’en soient le lieu et les formes.
La mise en place de ce Grenelle et de cette commission sont ils porteurs d’espoir? (Lire la suite)
Réflexion… Journées du Patrimoine …Vous avez dit Matrimoine ?
Les 20 et 21 septembre prochains seront les « journées du patrimoine ».
De plus en plus, le mot de matrimoine est mis en valeur, par les féministes. Mais pourquoi donc parler de matrimoine ?
Le Matrimoine est constitué de la mémoire des créatrices du passé et de la transmission

de leurs œuvres. L’égalité entre femmes et hommes nécessite une valorisation de l’héritage des femmes. Notre héritage culturel est donc constitué de notre Patrimoine (ce qui vient des pères) et de notre Matrimoine (ce qui vient des mères).
En réhabilitant la notion de matrimoine, le mot comme les femmes qui le composent, nous nous réapproprions l’héritage culturel qu’on nous vole : nous retrouvons dans notre culture une autre bibliothèque, celle des compositrices, des conteuses, des plasticiennes, des héroïnes ou actrices du quotidien…
Dès lors Matrimoine et Patrimoine constitueront ensemble notre héritage culturel commun, mixte et égalitaire.
Pour plus d’infos, vous pouvez consulter le site du matrimoine.
Ouvrons les yeux et les oreilles ! Elargissons nos horizons en rendant hommage aux femmes de notre Histoire !
L’Union des Femmes de Martinique a largement contribué depuis des années à faire connaitre une partie de l’Histoire des femmes de chez nous et d’ailleurs : Lumina Sophie, Jane Lero, Solange Fitte-Duval, Yvette Mauvois, Gerty Archimède, Suzanne Roussi, les charbonnières, les femmes qui ont construit la route de la Trace …
Notre contribution pour 2019 sera en octobre prochain : « A la redécouverte de Jane Lero, une pionnière du mouvement féministe en Martinique ». Plus de précisions bientôt…
On soutient …
Continuons à faire connaitre cette maladie chronique, sous-estimée, mal repérée, avec une prise en charge insuffisamment coordonnée, qui touche 1 femme/7. Elle entraîne un retard de diagnostic et une errance médicale des femmes, et ses conséquences ne sont toujours pas reconnues par la société.
Nous soutenons la lutte des employé-es de la clinique Sainte-Marie pour leur avenir, mais aussi pour contribuer au droit à la santé, par une prise en charge de qualité et accessible à toute notre population … les femmes, les hommes, de tous âges et de toutes conditions sociales.
Bravo à …
La pièce de théâtre « Noire » jouée au Théâtre Aimée Césaire du 12 au 14 septembre dernier.
Emouvante et profonde, originale, elle retrace l’histoire de la vie méconnue de Claudette Colvin, lycéenne, noire, à Montgomery, Alabama, en 1955.
Elle a précédé Rosa Parks dans le refus de se lever pour une femme blanche dans un bus. Tout y est abordé : le racisme bien sûr, la lutte antiségrégationniste des Noirs, mais aussi l’influence de la domination masculine dans cette lutte… Pour redécouvrir son histoire, cliquez ici
Oui, vous pouvez adhérer à l’UFM!
C’est grâce à la mobilisation de femmes et d’hommes tel-les que vous, que la situation des femmes au quotidien peut avancer.
Oui, les mentalités, les droits, l‘égalité avancent.
Mais, vous le savez, il reste encore beaucoup à faire !
Au travail, à la maison, dans l’espace public … Pour cela, nous avons besoin de votre participation…. Pour adhérer, cliquez ici
Union des Femmes de Martinique – 2 adresses – 2 permanences
Vous rencontrez des difficultés dans votre vie ?
Vous êtes victime de violences dans le couple, les espaces publics ou au travail… ?
BRISEZ LE SILENCE, NE RESTEZ PAS SEULE, VOUS POUVEZ EN PARLER !
– La Maison de Solange
Espace d’Ecoute, d’Information et d’Accompagnement et Accueil de jour
pour femmes victimes de violences ou en détresse
58 rue Isambert – 97200 Fort de France
Ouvert : Lundi, mercredi, vendredi de 8h30 à 16h – Mardi et jeudi de 8h30 à 12h00
Tél : 0596 71 26 26
– Permanences mensuelles :
*Le 3° jeudi au SMPI de Trinité – de 9h à 13h – Service Municipal de Prévention et d’Insertion – Cours Usine Epinette (derrière ancien Match) – Trinité – Tel : 0596 58 13 73
*Le 1° vendredi à L’espace Sud Ducos – de 9h à 13h – Villla d’Eole – Rue Zizine et des Etages – Ducos – Tél : 0596 71 26 26 – 0696 29 29 03Siège et Pôle Formation-Prévention
– L’Espace Jane Lero

17 rue Lamartine – 97200 Fort de France – Ouvert : Lundi au vendredi de 8h30 à 16h

 Tél : 0596 71 26 26 – mail : u.femmesmartinique@wanadoo.fr –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s