25 Nov 2017 –  Dénoncer les violences envers les femmes :On continue jusqu’à ce qu’elles disparaissent !

Publié le Mis à jour le

25 Novembre 2017 : Journée Internationale pour l’élimination des violences envers les femmes
Dénoncer les violences envers les femmes :On continue jusqu’à ce qu’elles disparaissent !

Le 25 novembre de cette année aura une tonalité particulière, en raison de l’actualité dans laquelle elle s’inscrit. Le début de l’affaire Weinstein, depuis 2 mois, a créé une onde de choc au niveau international. Le viol d’enfants de 11 ans, requalifié « d’atteinte sexuelle » pour l’un  et avec acquittement de l’homme pour l’autre par le parquet en France, a choqué massivement la population.

Depuis, le flot de libération de la parole des femmes victimes de violences ne tarit pas.

Des centaines de milliers de femmes, de par le monde, s’expriment, et se mobilisent pour dénoncer publiquement leurs agresseurs, connus ou non, avec notamment #BalanceTonPorc et #MoiAussi. Les plaintes pour harcèlement sexuel, agressions sexuelles et viols affluent, et touchent petit à petit tous les milieux : artistiques, religieux, sportifs, politiques…

Ces violences ne sont pas nouvelles. Mais, enfin, le monde semble se rendre compte que les femmes victimes d’agresseurs ne sont pas une série de cas isolés mais bien le reflet d’un problème de société massif, généralisé, systémique.

Chez nous aussi, les violences envers les femmes sont toujours bien présentes. Nombreuses en sont encore victimes, de tous âges, de toutes conditions sociales, de tous horizons.

Dans le couple, elles s’expriment par des : coups, mépris, brimades, menaces, harcèlement physique, téléphonique, agressions sexuelles, destructions de biens, isolement, dépendance économique, viol … Elles peuvent aller jusqu’à la mort. Cette réalité s’est rappelée à nous dans toute son horreur en septembre dernier.

Seule notre mobilisation peut briser ce cercle infernal !
Agissons pour la dignité et le respect des femmes !

Aider les femmes victimes à parler, c’est :

  • Reconnaitre les conséquences physiques, psychologiques, immédiates, mais aussi durables, personnelles, mais aussi familiales et donc sociétales,
  • Les accompagner pour qu’elles sortent de leur situation de souffrance et se reconstruisent,
  • Pour chacun-ne d’entre nous : Dénoncer toute forme de violence dont nous sommes témoins,
  • Refuser d’avoir ou d’entendre des attitudes dénigrant les femmes, ne pas juger, être attentifs-ves, solidaires … développer des attitudes de respect mutuel partout,
  • Pour les politiques : aider les structures qui les accompagnent et font de la prévention, mettre en place des mesures durables luttant contre le sexisme, et visant à l’égalité… on ne développe pas un pays au mépris de la souffrance de plus de la moitié de sa population.

Le 25 novembre, une date caribéenne
Son origine remonte à 1960, lorsqu’en République Dominicaine les sœurs Mirabal furent assassinées parce qu’elles militaient pour leurs droits. Elles devinrent alors les symboles du combat pour éradiquer ce fléau qu’est la violence à l’égard des femmes.

LE THERMOMÈTRE DE TES RELATIONS : Ta relation amoureuse est-elle saine ?
(Source : YWCA Canada)

  Question Oui Non
1 Est-ce que ton ou ta partenaire, te gifle, te pousse ou te donne des coups de pieds ?    
2 Est-ce que ton ou ta partenaire te force à avoir des relations sexuelles sans ton consentement ?    
3 Est-ce que ton ou ta partenaire garde le contrôle sur ton argent ou sur la façon dont tu le dépenses ?    
4 Est-ce que ton ou ta partenaire menace de te blesser, toi ou ta famille, tes amies et amis, tes animaux domestiques, ou t’intimide par des regards, des gestes ou des menaces de suicide ?    
5 Est-ce que ton ou ta partenaire crie, te rabaisse, t’injurie ou essaie de te faire perdre ton estime de toi-même ?    
6 Est-ce que ton ou ta partenaire contrôle tes allées et venues ou t’empêche de voir ta famille et tes amies et amis ?    
7 Est-ce que ton ou ta partenaire t’accuse de provoquer la violence, affirme que ce n’est pas de sa faute et refuse d’admettre qu’il y a un problème ?    
8 Est-ce que ton ou ta partenaire vérifie tout ce que tu fais, se montre jaloux ou jalouse et possessif ou possessive avec toi ?    
9 Est-ce que ton ou ta partenaire joue au patron avec toi, te donne des ordres et prend toutes les décisions ?    
10 Est-ce que ton ou ta partenaire critique ton apparence, tes idées, ta famille et tes amies et amis, s’arrange pour te critiquer devant eux ?    
11 Est-ce que ton ou ta partenaire se fâche facilement, a déjà été violente ou violent avec quelqu’un d’autre, fait des menaces de suicide, tente de t’effrayer ?    
12 Est-ce que ton ou ta partenaire te force à faire des choses que tu ne désires pas et t’amène à te sentir coupable si tu refuses ?    
13 Prenez-vous les décisions ensemble ; réglez-vous les conflits et les problèmes ensemble ?    
14 Respectez-vous les sentiments, les désirs et les opinions l’un de l’autre et vous soutenez-vous l’un l’autre ?    
15 Acceptez-vous chacun la responsabilité de vos gestes, admettez-vous que vous ayez tort et parlez-vous ouvertement et honnêtement ensemble ?    
16 Réglez-vous ensemble les conflits afin que chacun soit satisfait, êtes-vous tous les deux prêts à faire des compromis ?    
17 Parlez-vous, agissez-vous et réglez-vous les conflits de façon à ce que chacun de vous se sente confortable et en sécurité ?    
18 Partagez-vous les décisions et les responsabilités financières ?    
19 Respectez-vous les sentiments, les opinions et les différences de l’autre ?    

 

Réponses:
 13 à 19 : Tout va bien – 1 à 12 : tu peux en sortir ! Contacte l’UFM si besoin –
Réception à notre Accueil de jour sans RDV: 58 Rue Isambert à Fort de France – 0596 71 26 26

Lundi, mercredi, vendredi : 8h30-16h00
Mardi, Jeudi   : 8h30-12h00

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s