Pub Lauzéa – 2017

Publié le Mis à jour le

Messieurs Lauzéa

Objet : Publicité sexiste

Fort de France, le 8 octobre 2017
Messieurs,
Vous présentez actuellement une publicité largement diffusée sur les supports numériques.
Elle présente un paquet de votre produit « Guimauve Lauzéa », avec une femme qu’on devine nue, dans une pose où elle est offerte, regardant l’objectif. Elle est couverte de guimauve rose.
La légende dit : « Trempées dans le chocolat, les saveurs guimauve explosent ».
Nous vous interpellons par la présente concernant votre publicité, car elle nous semble sexiste :
– Pourquoi une femme dénudée pour une publicité de bonbon ? Est-elle à vendre en même temps que ce bonbon ?
– Quel est le rapport avec la phrase de légende ? la femme étant la seule à avoir une couleur « chocolat » sur l’affiche, qu’y trempe-t-on pour que la saveur guimauve explose ?
– Ce produit est destiné au grand public, quel message avez-vous voulu faire passer ?
Un corps de femme ainsi présenté, c’est encore la femme-objet, qui ne sert que de faire valoir à une vente…
C’est encore montrer que pour une femme, il suffit d’avoir un beau corps pour attirer l’attention.

Pitié ! C’est assez !
Nous vous engageons à regarder objectivement l’analyse de cette publicité.
Il n’était peut-être pas dans vos intentions de dénigrer ainsi les femmes ?
Peut-être aviez-vous l’intention de choquer pour attirer l’attention sur votre produit ?

Nous vous rappelons les préconisations de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARRP*) dans sa Recommandation : Image de la personne humaine
Partie 2 – Stéréotypes sexuels, sociaux et raciaux
2-1 La publicité ne doit pas réduire la personne humaine, et en particulier la femme, à la fonction d’objet.

Je suis une pub sexiste !

Aujourd’hui, tous les travaux liés au sexisme et aux violences faites aux femmes ont montré comment ce type de publicités participe à l’image des femmes influe dans la société, et notamment chez les jeunes : dénigrement des femmes, inégalités, image stéréotypée d’un objet pour les garçons, de la seule fonction de séduction pour les filles, dévalorisation du corps des femmes, manque d’estime d’elles-mêmes, hyper sexualisation de la société, tout cela nourrissant les comportements violents envers les jeunes filles et les femmes.
Notre association, qui lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes, contre les comportements sexistes et les violences de genre, en voit au quotidien les conséquences, notamment dans notre accompagnement des femmes victimes de violences.

Ceux et celles qui pensent, autorisent, cautionnent, ce genre de publicité portent leur part de responsabilité dans les faits de violences dont souffrent les femmes tous les jours chez nous.
Et n’oublions pas qu’elles peuvent arriver au meurtre.
Nous vous engageons donc à retirer cette publicité, et dans vos prochaines campagnes publicitaires à veiller à ne plus utiliser de message sexiste.
Nous restons attentives à votre réponse.
Recevez, messieurs nos sincères salutations.

Pour l’UFM
Rita Bonheur
Présidente

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s