2017 – 1ere députée femme de Martinique élue et pourtant… les clichés sexistes ont la dent dure!

Publié le Mis à jour le

Fort de France, le 20 juin 2017

Communiqué UFM suite aux élections législatives et à l’élection de la 1ere députée femme de Martinique

L’UFM salue l’avancée vers l’égalité que représente l’élection de la première femme députée de Martinique.

De nombreuses années après la Guadeloupe et la Guyane, cette élection contribue à faire entrer dans la normalité  la présence de femmes à tous les postes électifs politiques et plus largement dans les sphères de notre société… en réduisant le plafond de verre qui les affectent singulièrement !
Il faut d’ailleurs souligner le nombre croissant de candidates (20 sur 53) à cette élection en Martinique.
De même, à l’assemblée nationale française, le nombre de femmes élues à ces élections atteint des records (223 députées, soit 38,65 % des élu-es) et nous en pouvons que nous réjouir de ce progrès notable.

Cependant, nous soulignons que l’égalité statistique n’est qu’une partie de la véritable égalité entre les femmes et les hommes :

  • C’est par des politiques volontaristes pour l’égalité, contre le sexisme, toutes les discriminations, et contre les violences envers les femmes, que la situation va évoluer : dans toutes les sphères, déconstruire les stéréotypes, donner une culture d’égalité aux jeunes, faire participer davantage les hommes à cette lutte pour l’égalité, donner des moyens conséquents aux associations et structures publiques ou privées pour y arriver… Il y a encore beaucoup à faire !
  • Parce que les femmes de Martinique constituent la moitié, voire plus, des travailleur-ses, elles sont plus gravement touchées par les mesures remettant en cause des conditions de vie dignes et décentes (contrats de travail, acquis sociaux, salaires, retraites, mesures concernant les jeunes …) et environnementales correctes (santé, environnement …). La dénonciation des politiques d’austérité et la régression sociale pour toutes et tous, et en particulier les plus démuni-es s’intègrent donc également à nos yeux dans le combat pour l’égalité.

Nous exhortons donc l’ensemble de nos député-es à être offensifs-ves sur ces questions, à l’assemblée nationale, particulièrement dans la mise en place de politiques publiques  de développement durable efficientes et équitables à l’égard des femmes, premières victimes des inégalités sociétales.

Nous sommes disposées à travailler avec elle-eux, pour discuter, échanger et contribuer à élaborer des propositions visant à reconnaître les spécificités de situation que vivent les femmes de Martinique.

Mais qu’est-il donc arrivé au journaliste de Martinique 1ère télé ?

Pour son interview de dimanche soir, ses premières questions ont porté sur le physique de la nouvelle élue : « cheveux coupés courts, habillée de vêtements colorés, élégante, est-ce ainsi que vous séduisez votre électorat ? »

Aurait-il posé ces questions à un homme ?

Les clichés sexistes ont la vie dure ! Quelques soient les idées défendues par la candidate, nous dénonçons avec force ces propos et engageons les journalistes à avoir des attitudes plus respectueuses des femmes et de leur capacité à convaincre par leurs arguments, surtout leurs compétences, et non par leurs charmes …

A cet effet, le pôle formation de l’UFM met à disposition des structures des formations à l’égalité et à la lutte contre le sexisme, dans tous les domaines.

Union des Femmes de Martinique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s