Calendriers Féministes 2016 – Mars

Publié le Mis à jour le

image1

Mars …. En Quelques dates

4 Mars : Journée mondiale de lutte contre l’exploitation sexuelle

En 2009 s’est tenue la première Journée mondiale de lutte contre l’exploitation sexuelle, créée à l’initiative de l’ONG GIPF (Groupe International de Paroles de Femmes ).L’exploitation sexuelle est une des pires formes de négation des droits fondamentaux de la personne humaine.
Elle réduit l’être humain à une simple marchandise. Achetées, vendues, menacées, isolées, violées, battues, surveillées, enfermées, torturées, les victimes deviennent des objets de consommation.
En 2015, la campagne pour l’élimination des violences envers les femmes avait pour thème « toute prostitution est une violence ».

8 Mars : Journée mondiale de lutte pour les droits des femmes

La création d’une Journée internationale des femmes est proposée pour la première fois en 1910, lors de la conférence internationale des femmes socialistes, par Clara Zetkin, révolutionnaire allemande. En 1917, avec la grève des ouvrières de Saint Pétersbourg, la tradition du 8 mars se met en place. La Journée internationale des Droits des femmes est reconnue officiellement par les Nations Unies en 1977, puis en France en 1982. C’est une journée de manifestations à travers le monde, l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Le 8 mars reste aujourd’hui d’une brûlante actualité. Car tant que l’égalité entre les femmes et les hommes ne sera pas atteinte, nous aurons besoin de la célébrer. Ce n’est donc ni une « fête des mères » bis, ni une « Saint-Valentin » bis, ni une « journée de la femme » ! Il s’agit bel et bien d’une journée de lutte mondiale, tant les chiffres à l’égard des femmes sont symptomatiques d’inégalité, de violences…

19 Mars 2016: Endomarche (Marche contre l’endométriose)

L’endométriose est une maladie chronique, généralement récidivante qui touche 1 femme sur 10, en âge de procréer. Elle touche potentiellement toutes les femmes réglées. Et lorsqu’on les interroge, la plupart des femmes atteintes sévèrement par cette maladie se plaignent d’avoir souffert depuis la puberté de douleurs gynécologiques. C’est une maladie complexe. On a même coutume de dire qu’il n’y a pas une mais « des » endométrioses car cette maladie ne se développe pas de la même façon d’une femme à l’autre… Aujourd’hui, elle est diagnostiquée, souvent par hasard, avec un retard moyen de cinq années, durant lesquelles la maladie a eu le temps de causer des dommages notables à différents organes. Selon les sources, cette maladie toucherait de 1 femme sur 20 à 1 femme sur 10.
Pour la 1ere fois en Martinique aura lieu une marche pour manifester notre soutien aux femmes souffrant de cette maladie le 19 Mars.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s