Calendriers Féministe 2016 – Mai

Publié le Mis à jour le

image1

Mai … en quelques dates 

1er Mai: Journée internationale de luttes des travailleurs-euses
Comme chaque 1er mai, nous sommes dans la rue aux cotés des organisations de travailleurs et travailleuses , pour préserver les droits des femmes.
Cette année, contre la régression sociale, pour la dignité, avec les syndicats de Martinique,  tirons la sonnette d’alarme et mobilisons-nous ensemble :
L’UFM veut appeler l’attention sur les enjeux importants de la  » loi travail », le projet El Khomri, toujours en discussion au gouvernement. Ce projet de loi est la plus grave atteinte au droit du travail depuis le début de la législation du travail. Et il met encore plus les femmes, en position d’inégalité dans le monde du travail.


7 Mai : Olympe de Gouges:

Née en France le 7 Mai 1748 et guillotinée en Mai 1793, elle est considérée comme 1 des pionnières du féminisme en France. Auteure de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, qui revendique l’égalité de droits entre femmes et hommes ; et sera également a l’origine de nombreux  écrits traitant de la droits civils, politique,  abolition de l’esclavage…
Jusqu’à ce jour , elle est utilisée  comme emblème de nombreux mouvements féministes français.

22 Mai: Abolition de l’esclavage en Martinique

Le 22 mai 1848, quelques 60 000 esclaves de la Martinique se sont défaits de leurs chaînes, et de la servitude, donc le 23 mai 1848 ces êtres vécurent leur première journée d’hommes et de femmes libres.
En souvenir ce jour, le 22 mai, est devenu à la Martinique le jour de la commémoration de l’abolition de l’esclavage

Mai 68: Un tournant pour les femmes: 

La crise de 1968 a changé la vie des femmes. Elles sont devenues plus libres et respectées. Elles découvrent que, comme les autres, elles ont le droit de parler haut et fort; de parcourir sans honte une rue pour dire « non » à une société qui semble les ignorer. Elles revendiquent le droit de prendre leur vie en main et d’etre égales aux hommes .Pendant les manifestations, les filles défilent main dans la main avec les garçons ou bien encore sur leurs épaules. Cette génération veut changer les « anciennes valeurs » : elle veut une parole libre, une action libre…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s