Pub Air France – 2016

Publié le Mis à jour le

pub-air-france-2016Madame la Directrice ou Monsieur le Directeur de Air France

Fort de France, le 21 juillet 2016

Madame,  Monsieur,

Vous présentez actuellement une publicité largement diffusée sur les supports numériques.

Elle présente un espace verdoyant et fleuri voulant représenter une « nature tropicale », dans laquelle on peut voir une femme, en maillot de bain.

Elle s’intitule « 4 jours pour succomber au charme de la Guyane »

Nous vous interpellons par la présente concernant votre publicité, car elle nous semble sexiste :

  • Certes la femme n’est pas dénudée, mais le maillot de bains est-il approprié à la nature guyanaise ?
  • Pourquoi choisir une image de femme, alors que vous vendez des voyages aériens inter régionaux durant la période des vacances.

Pourquoi pas une famille, des ami-es, des enfants?

  • Le libellé de la publicité inclut le message « 4 jours pour succomber au charme de la Guyane »  est équivoque. Il s’agit du charme de la Guyane ou de la femme présentée sur l’affiche ?

Un corps de femme ainsi présenté, c’est encore la femme-objet, qui ne sert que de faire-valoir à une vente… C’est encore montrer que pour une femme, c’est seulement avoir un beau corps qui est important pour attirer l’attention.

Pitié ! C’est assez !

Nous vous rappelons les préconisations de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARRP*) dans sa Recommandation : Image de la personne humaine

Partie 2 – Stéréotypes sexuels, sociaux et raciaux

2-1 La publicité ne doit pas réduire la personne humaine, et en particulier la femme, à la fonction d’objet.

Aujourd’hui, dans tous les travaux liés au sexisme et aux violences faites aux femmes, il en est montré les conséquences dans la société, et notamment chez les jeunes : dénigrement des femmes, inégalités, image stéréotypée d’un objet pour les garçons, de la seule fonction de séduction pour les filles, dévalorisation du corps des femmes, manque d’estime d’elles-mêmes, hyper sexualisation de la société, tout cela nourrissant les comportements violents envers les jeunes filles et les femmes.

Notre association, qui lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes, contre les comportements sexistes et les violences de genre, en voit au quotidien les conséquences, notamment dans notre accompagnement des femmes victimes de violences.

Ceux et celles qui pensent, autorisent, cautionnent, ce genre de publicité portent leur part de responsabilité dans les faits de violences dont souffrent les femmes tous les jours chez nous. Et n’oublions pas qu’elles peuvent arriver au meurtre.

Nous vous engageons donc dans vos prochaines campagnes publicitaires à veiller à ne plus utiliser de message sexiste, et restons attentives à votre réponse.

Pour votre information, les membres du Groupement National des Photographes Professionnels section Martinique réfléchissent d’ailleurs à une Charte « Photographe Responsable », où elles et ils s’engageront à ne pas réaliser et diffuser sur quelques médias que ce soit des images dévalorisant l’image de leurs modèles.

 

Recevez, madame, monsieur nos sincères salutations.

 

Pour l’UFM

Rita Bonheur

Présidente

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s