Campagne 2015 : Respé pou fanm… An pa chak jou

Publié le Mis à jour le

Affiche campagne 2015

Pourquoi ce thème?

  •  Depuis 50 ans, des progrès ont été accomplis, et de nombreuses lois ont  tenté  de  lutter  contre  ces inégalités, et de garantir en principe l’égalité entre les femmes et les hommes.
  • Mais la réalité est toute autre, et toutes les études montrent que des  inégalités socio-économiques significatives entre  les  femmes et  les  hommes  perdurent.
  • Femmes et hommes ne participent pas de la même manière à notre société, que ce  soit  dans  les  sphères  politiques,  professionnelles,  associatives, familiales  ou  intimes.
  • Elles  et ils ne  sont  pas  à  parité  dans  les  organes  de  représentation  politique,  ne s’impliquent  pas  de  façon  similaire  dans  la  parentalité  et  les  relations  privées,  ne travaillent pas dans les mêmes secteurs, n’ont pas le même salaire.
  • Ces schémas se mettent en place dès la jeunesse : filles et garçons ne font pas les mêmes choix de filières d’études, n’ont pas le  même  rapport  au  corps  et  ne s’engagent  pas de la même façon  dans  les  activités  scolaires, sportives  ou  culturelles.  Et  ces  différences posent  plusieurs  problèmes  de  justice sociale.

Ces inégalités posent un problème de justice, tout simplement.

 

D’où cela vient-il ?

Il est aujourd’hui démontré que si la situation ne change pas, c’est qu’il perdure une idée différenciée et inégalitaire des rôles féminins et masculins dans la société, ce qu’on nomme les stéréotypes sexués.
Ces stéréotypes sexués dictent des traits moraux, psychiques et une destinée scolaire, puis professionnelle et familiale aux individus en raison de leur sexe.

Il nous faut travailler sur ces micro-incitations dont chacune prise séparément à l’air insignifiante, mais dont la somme nous rend moins libre.

Ce sont aussi ces stéréotypes qui mènent aux situations de violences envers les femmes : les violences sont la manifestation exacerbée de ce sexisme.

C’est le sens de la campagne 2015 proposée par l’UFM.

Pourquoi une campagne annuelle de l’UFM ?

L’UFM en tant qu’association féministe lutte contre les inégalités femmes-hommes sous toutes leurs formes.
Nous avons décidé d’innover avec cette campagne : c’est la volonté de ne plus seulement réagir a des attitudes, propos, medias, etc … de façon ponctuelle, mais d’aller plus loin en ayant une approche plus construite.
Cette campagne entre dans les orientations de notre dernier congrès.

Quels sont nos objectifs pour cette campagne ?

  • Offrir au plus grand nombre des éléments de réflexion, d’analyse, sur les conséquences de nos gestes, nos propos … de tous les jours, pour une prise de décision. Il ne s’agit pas pour nous de donner des leçons à quiconque, mais de proposer des échanges à chacune et chacun.
  • Sensibiliser les adultes femmes et hommes pour aujourd’hui mais surtout pour qu’elles et ils élèvent autrement leurs enfants,  nos futurs adultes si on veut que les mentalités changent dans la génération suivante.

Chacun-e de nous a un rôle individuel à jouer dans ce changement des mentalités, à coté des politiques à définir :
– En tant que parent, grand-parent, tonton, tatie…
– Par son métier : auprès des jeunes, dans la vente de jouets, de livres …
– Parce que faisant partie d’associations sportives, de quartier, de syndicats, de lieux recevant du public, étant élu-e, etc.
– En tant qu’élu-e, …

  • Développer le partenariat solidaire, avec toute personne ou structure partageant ces idées : associations syndicats, commerces, lieux recevant du public, collectivités, élu-es, …

Comment faire connaitre et partager ces idées ? quelles actions seront développées tout au long de l’année?
– Des affiches, tee-shirts, dépliants, goodies ….
– Des interventions auprès des jeunes, et des encadrants de jeunes
– Des interventions régulières sur les médias : radios articles
– Une Charte à partager : An pa chak jou, quelles actions concrètes ?
– Un concours auprès des jeunes
– Des temps forts : pot de nouvel an, 8 mars …

Quelques thémes de réflexion :
– Images des femmes dans les chansons, blagues, dessins, proverbes, clips, jeux vidéo …
– Comportements sexistes dans la rue, insultes
– Affirmation de soi,
– Violences subies par les jeunes femmes via les nouvelles technologies
– Hypersualisation,
– Education des enfants, répartition des rôles, choix de métiers, des loisirs, des jouets
– Tâches ménagères et familiales
– Femmes et histoire
– Rôle des médias, de la publicité
– Femmes et politique ….

Retrouvez-nous pour échanger en direct : 2 émissions radio régulières !
Pour expliquer et partager la réflexion sur les différents thèmes de la campagne, donner votre avis :
– Le vendredi de 15h à 17h, tous les 15 jours sur RCI avec Rodrigue
– Le dernier mardi de chaque mois de 11h à 12h sur Martinique 1ère avec Fédérika

Quel Bilan?
Nous avons privilégié le mode interactif, l’échange, la discussion, parce que la réflexion commune est plus riche, parce qu’il faut partir du vécu réel pour un meilleur échange :

  • Environ 30 émissions sur les médias
  • 5 maisons des femmes/ des femmes et des hommes
  • Des actions dans les communes : Gros-morne, Marigot, Lorrain, Schœlcher, Robert, Saint-Esprit, Morne Rouge, Ducos,
  • Des partenariats avec : médiathèques, bibliothèques, université, associations (action sida, Asso familiale ducos, MIR, Solidarité entre femmes, AM4, Olympiades doubout de Ste Luce, ville de Fort de France, artistes, associations sportives …
  • de la communication FB, notre newsletter et des articles envoyés aux médias.

 

Union des Femmes de Martinique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s