Message de soutien à la marche silencieuse organisée en Guadeloupe

Publié le

Fort de France, le 15 septembre 2012

MESSAGE
L’Union des Femmes de la Martinique, apporte tout son soutien à la manifestation de condamnation qui se tient aujourd’hui, suite aux meurtres de deux femmes en Guadeloupe en quelques jours.

Nous nous  associons d’abord à la douleur des familles, à l’émotion de tous et de toutes.

Nous nous joignons à la condamnation de cet acte odieux par les associations de lutte contre les violences et par la population.

Nous exprimons aussi notre révolte devant ce drame que vous venez de vivre.

Ces meurtres ne sont pas des crimes d’amour passionnel, terme encore employé par certains, parce que l’amour et la passion ne peuvent pas conduire à tuer. Parce que la violence conjugale n’est pas de l’amour.

Ces meurtres sont le summum de la violence conjugale que vivent quotidiennement des centaines de femmes, en Guadeloupe, en Martinique et ailleurs.  Et parmi elles toutes les femmes qui viennent dans notre Espace d’Ecoute, d’Aide et d’Accompagnement nous dire leur détresse, leur souffrance, leur douleur.

En Martinique aussi, les violences conjugales tuent : 24 femmes ont été tuées depuis 1998 par leur conjoint ou ex-conjoint.Elles ont été tuées tout simplement parce qu’elles ont dit NON et qu’elles avaient décidé de rompre une situation, une vie qui n’était plus tenable. Ils sont l’expression ultime des violences faites aux femmes dans notre société inégalitaire.

Pour lutter contre ces violences, toutes et tous ensemble,

–         nous devons refuser de nous taire, quand nous sommes témoins de remarques sexistes et dégradantes que ce soit dans la famille, au travail, dans l’espace public

–         nous devons affirmer encore et toujours pour les femmes leur droit à la liberté, à l’égalité, au respect, à la dignité, à l’intégrité dans l’espace public comme dans le couple.

–         nous devons dénoncer les auteurs, refuser la banalisation de toute forme de violence.

–         nous devons interpeller, chez nous comme en Guadeloupe, à nouveau tous/toutes les élue-s sur l’urgence à mettre en place une véritable politique de prévention contre les violences et les comportements sexistes, pour les droits des femmes, répondant aux intérêts et aux besoins des femmes. Une politique permettant d’aller vers plus de respect et d’égalité, avec les moyens adéquats pour les associations qui y travaillent au quotidien.

–         nous devons être vigilant-e-s quant à l’éducation de nos filles, de nos garçons : le comportement sexiste se construit peu à peu dès le plus jeune âge.

Votre lutte est aussi la nôtre, et celles de toutes celles et tous ceux qui refusent la fatalité et pensent qu’en temps qu’être humain à part entière, les femmes ont droit au respect, à la dignité, à la vie.

 

Pour l’Union des Femmes de la Martinique

Rita Bonheur

Présidente

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s