2014..égalité entre femmes et hommes dans quel domaine ?

Publié le

2014 sera l’année de la mixité professionnelle. Mais elle sera aussi porteuse d’autres signaux pour l’égalité entre femmes et hommes. Des conseils municipaux aux retransmissions sportives, en passant par le Panthéon et les écoles, tour d’horizon.


Des milliers de femmes en plus dans les mairies

Ce sera l’une des petites révolutions de cette année 2014. Au delà du duel médiatique qui oppose Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet pour la mairie de Paris, les élections municipales du mois de mars verront pas moins de 16 000 femmes faire leur entrée dans les conseils municipaux des petites communes.
C’est la conséquence de la loi adoptée le 17 avril dernier, qui abaisse de 3 500 à 1 000 habitants le seuil de population d’une commune à partir duquel les conseillers municipaux sont élus au scrutin de liste – des listes à parité femmes-hommes. Reste à voir si le nombre de femmes portées à la tête de ces conseils augmentera également : actuellement, moins de 14% des maires des villes françaises sont des femmes.

Une femme (ou des femmes) au Panthéon
François Hollande devait annoncer en décembre 2013 les noms de nouveaux entrants au Panthéon. Il devrait finalement s’exprimer en début d’année, sans plus de précision. Le 8 mars dernier, le chef de l’État avait estimé qu’il était temps d’accueillir des femmes dans le « Temple de la République ». Philippe Bélaval, le président du Centre des monuments nationaux, l’appuyait dans un rapport en octobre : « Il serait préférable que les personnalités distinguées par le Président de la République dans la période qui vient soient toutes des femmes », soulignant qu’« il a fallu attendre 1995 pour qu’une femme y entre au titre de ses mérites propres : ce fut Marie Curie, et aucune autre ne l’a suivie. » (Voir : Bientôt un Panthéon normal ?)

Parmi les mieux placées figurent Olympe de Gouges -favorite des internautes qui ont participé à la consultation en ligne en septembre – et Louise Michel. François Bélaval préférait que soit mise en avant une personnalité du XXème Siècle. A ce titre Germaine Tillion, Lucie Aubrac ou Simone de Beauvoir sont bien placées. En décembre, Régis Debray lançait le nom de Joséphine Baker.

Des outils à l’école
L’année 2014 marque la mise oeuvre des « ABCD de l’égalité », des outils en faveur de l’égalité entre filles et garçons qui sont expérimentés dans 600 classes, dans 10 académies ; le programme devrait être généralisé à la rentrée 2014.
Mais la vigilance s’imposera : la mobilisation contre le mariage pour tous a fédéré les crispations de celles et ceux que l’égalité indispose, au nom de l’immuable tradition des filles sages et en rose, et des garçons battants et en bleu. En témoigne la polémique déclenchée depuis quelques mois par la diffusion du film Tomboy par l’association École et Cinéma.

Année de l’égalité professionnelle
Cette année sera placée sous le signe de l’égalité professionnelle entre femmes et hommes. Le gouvernement entend faire de 2014 « l’année de la mixité » des métiers, le Premier ministre l’a confirmé lundi 6 janvier (Voir : Égalité professionnelle, objectif 2025).
Sera notamment lancée dans le courant de l’année une grande campagne de communication sur le sujet, et seront mis en œuvre des « plans d’actions mixité » dans différents secteurs, de la petite enfance à la sécurité civile, en passant par l’énergie.

Une loi pour l’égalité
En 2014, l’égalité professionnelle passera aussi par le législateur. La loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes, déjà adoptée par le Sénat, sera examinée par les députés dans la semaine du 20 janvier.
Le texte prévoit notamment de renforcer les obligations des entreprises en matière d’égalité professionnelle et une réforme, en demi-teinte, du congé parental. Avec pour objectif d’inciter davantage les pères à prendre ce congé. C’est « une des clés pour rééquilibrer le partage des tâches domestiques et les carrières professionnelles », précise le texte.
La loi prévoit également de mieux lutter contre le sexisme sur internet, de renforcer la loi de 2010 contre les violences au sein du couple ou encore d’instaurer la parité dans diverses instances officielles.
Elle doit aussi faire progresser l’égalité dans les médias. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) va se voir confier un rôle accru de surveillance de l’image des femmes sur les chaînes de télévision. Un amendement adopté par les sénateurs lui confie en plus le rôle de mettre « en place des indicateurs chiffrés de l’évolution de l’égalité entre les femmes et les hommes ».

24 heures pour le sport féminin
Ce début d’année sera par ailleurs marqué par une initiative destinée à accroître la visibilité du sport féminin. Le 1er février se dérouleront les « 24h du sport féminin »1 que le CSA présente ainsi : « Une exposition particulière du sport féminin sera proposée sur les antennes des chaînes de télévision et des radios, à travers des reportages, des magazines de plateau, des retransmissions de compétitions, ainsi que par la couverture des manifestations de la journée ».

Une initiative bienvenue, dans la mesure où le sport féminin reste traité à la marge dans les médias – selon une étude réalisée sur un mois en 2012, il ne représentait que 7 % du volume global de retransmissions sportives à la télévision. Encore faut-il que la manifestation « aille au-delà de la fête des mères ou du jour des secrétaires, que cette annonce ne soit pas qu’un effet de manche », comme le remarque Céline Géraud, présentatrice de Stade 2.


1 Organisés sous l’égide du Conseil supérieur de l’audiovisuel et du Ministère de la jeunesse, des sports, de l’éducation populaire et de la vie associative, en collaboration avec le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et l’association Femix Sports.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s