L’UFM solidaire des employé-e-s de l’hôtel le Galion – 2012

Publié le

COMMUNIQUE

DEMANTÈLEMENT DE L’HOTELLERIE EN MARTINIQUE :

Chômage massif chez les femmes !

Solidarité avec les salarié-e-s de l’Hôtel du Galion

La direction de l’hôtel « le Galion » à Tartane – qui appartient au groupe  Karibéa  a annoncé la transformation del’hôtel en résidence hôtelière d’ici les grandes vacances. Ce changement d’orientation entraînera un « plan social » laissant sur le carreau 25 salariés sur 33 !

La grosse majorité de ces salariés sont des femmes : 17 femmes se retrouveront sans emploi à cause de cette décision qui a pour but le profit, la spéculation et non l’intérêt de la population martiniquaise.

Alors que les chiffres du tourisme montrent une hausse des visiteurs de 4 % et un taux d’occupation des hôtels de 60 %, que le Comité Martiniquais du Tourisme  enregistre une croissance de 31 % de la clientèle européenne, le licenciement programmé de ces 25 salarié-e-s ne préoccupe nullement  les décideurs uniquement soucieux de gains faciles et immédiats.
Ces mesures brutales, volontairement violentes, sèment la crainte de l’avenir et la colère parmi ces femmes et ces hommes. Elles viennent honteusement s’ajouter à la disparition du domaine de Sainte-Marie et à celle du Leyritz, qui, il y a quelques années, ont plongé de nombreuses femmes en même temps que de nombreuses familles dans l’exclusion.
L’Union des Femmes de la Martinique s’insurge contre cette décision arbitraire, scandaleuse et cynique et déclare s’associer à toutes les formes d’actions qui seront menées  par ces salarié-e-s pour le maintien de leur emploi.

Nous nous joignons en particulier à ces 17 femmes dont la vie risque de basculer dans la spirale de la précarité et du chômage qui, en Martinique, touche davantage les femmes et les jeunes. Ce sont encore 17 femmes qui  iront pointer au pôle emploi et qui devront se débrouiller pour sauvegarder leur dignité, leur liberté.
L’Union des Femmes de la Martinique, par ce cri de colère, assure sa  solidarité aux  salarié-e-s de l’hôtel le Galion  et à  toutes les femmes qui travaillent dans le secteur de l’hôtellerie, souvent dans des conditions difficiles.

Nous disons NON à cette politique de profits qui favorise l’exclusion et est le contraire de cette société juste et égalitaire que nous voulons pour toutes les travailleuses de notre pays.

Fort de France, le 11 mai 2012

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s