Solidarité avec les salariées de Cora – 2008

Publié le

L’Union des Femmes de la Martinique soutient la mobilisation des salarié(e)s de CORA qui dénoncent :
Ø    Leur situation de précarité
Ø    Leurs bas salaires
Ø    Leurs horaires décalés
Ø    Le travail du dimanche et des jours fériés
Ø    Le travail à temps partiels imposé
Ø    Le harcèlement moral
Ø    L’arrêt de la dérèglementation de leurs horaires
Dans le secteur du commerce haut lieu de précarité et de la grande distribution en particulier, la majorité des embauches sont effectuées à temps partiels.
Cela a coïncidé avec la restructuration de l’organisation du travail qui a rendu les conditions de travail très pénibles avec une concentration des plages horaires pendant les heures d’affluence.
Les salarié(e)s sont souvent des femmes qui sont les premières touchées par cette situation et les attaques répétées de leurs droits.
    Dans ce contexte d’aggravation de la précarité, face au démantèlement du Code du Travail, et au mépris du patronat, l’Union des Femmes de la Martinique s’associe avec force aux revendications des salarié(e)s.

POUR UNE ABOLITION DU TRAVAIL PRECAIRE,IL FAUT DE VRAIS EMPLOIS DE QUALITE, LA REVALORISATON DU SMIC POUR DES SALAIRES DIGNES,LA VALORISATION DES DIFFERENTS METIERS ETLA CONTINUITE DES DROITS ETDES REVENUS DE TOUTES ET TOUS.
1er octobre 2008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s