Les inégalités de salaires hommes-femmes : du temps de travail aux discriminations

Publié le

Les inégalités de salaires hommes-femmes : du temps de travail aux discriminations
le 6 janvier 2009
Les femmes gagnent 27 % de moins que les hommes. L’écart est de 19 % pour des temps complets et 10 % à poste et expérience équivalents.

1- L’écart total : les femmes touchent 27 % de moins

Tous temps de travail confondus, les salaires des femmes équivalent en moyenne à 73 % de celui des hommes, selon les données 2006 publiées par le ministère du travail (Les écarts de salaire entre les hommes et les femmes en 2006 : des disparités persistantes). Les femmes touchent donc 27 % de moins que les hommes ou, vu autrement, les hommes touchent 37 % de plus (100 divisé par 73, voir notre encadré méthodologique).

2- L’écart pour des temps complets : les femmes touchent 19 % de moins

Le premier facteur explicatif des inégalités de salaire provient des différences de temps de travail. Les femmes sont cinq fois plus souvent en temps partiel que les hommes : leur revenu tous temps de travail confondu est logiquement inférieur à celui des hommes. Pourtant, entre deux salariés à temps complet, les femmes perçoivent encore 19 % de moins (ce qui revient à dire que les hommes touchent 23 % de plus). Le temps de travail des hommes est aussi accru par les heures supplémentaires qu’ils effectuent plus souvent que les femmes.

3- L’écart à poste et expérience équivalents : les femmes touchent 10 % de moins

Si l’on tient compte des différences de poste (cadre, employé, ouvrier), d’expérience, de qualification (niveau de diplôme) et de secteur d’activité (éducation ou finance) environ 10 % de l’écart demeure inexpliqué.

Cette différence de traitement se rapproche d’une mesure de discrimination pure pratiquée par les employeurs à l’encontre des femmes. Cependant, d’autres facteurs non mesurés ici peuvent entrer en jeu et expliquer partiellement ce phénomène, à l’instar de la situation familiale, du domaine du diplôme possédé ou des interruptions de carrière. La discrimination pure est sans doute de l’ordre de 6 ou 7 %.

Mais la discrimination se loge aussi en amont : temps partiel subi, maintien dans des postes peu qualifiés ou moins rémunérateurs.

Décomposition des écarts de revenu entre hommes et femmes
  Les femmes gagnent … de moins que les hommes
Ecart tous temps de travail confondus 26,7 %
(dont effet du temps partiel) (7,5%)
Ecart pour des temps complets 19,2%
(dont effet des heures supplémentaires et primes) (5,8 %)
Ecart des salaires horaires 13,4 %
(dont effets de structure (*)) (3,7 %)
Ecart toutes choses égales par ailleurs 9,7 %
(*) Les facteurs explicatifs des écarts de salaire utilisés sont le niveau de diplôme, l’expérience professionnelle, la catégorie socioprofessionnelle, le type de contrat de travail, le temps partiel, le secteur d’activité et la taille de l’entreprise. Lecture : les salaires des femmes sont en moyenne inférieurs de 26,7 % à ceux des hommes. Si l’on ne tient compte que des temps complets, en retirant l’effet du temps partiel (7,5 %), l’écart est de 19,2 %.
Source : Insee-Dares, minstère du travail. Année des données : 2006, salariés des entreprises de 10 salariés ou plus du secteur concurrentiel
Comment présenter l’écart de salaires hommes-femmes : la vision des hommes et celle des femmes.
Le plus souvent, l’écart de salaire hommes-femmes est présenté du point de vue masculin. On rapporte cet écart au niveau de salaire « étalon », celui des hommes. Pour notre calcul, cela donne 100 moins 73 = 27. Divisé par 100 = 27 %. On mesure combien les femmes touchent de moins que les hommes.
Rien n’empêche d’adopter un point de vue féminin, et rapporter cet écart non pas aux salaires des hommes mais à ceux des femmes. On obtient toujours 100 moins 73 = 27, que l’on divise par 73… pour obtenir 37 %. Cet écart mesure combien les hommes gagnent de plus que les femmes.
Aucune des deux méthodes n’est plus « juste » ou meilleure. Mais il est frappant de constater que celle qui aboutit au chiffre le plus faible s’est imposée dans tous les documents et dans le débat public.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s