Etre citoyennes d’égale à égal, c’est ça la vrai démocratie! – 2008

Publié le

février 2008

Les 9 et le 16 mars  se dérouleront les élections pour élire les équipes municipales et les conseillers et conseillères générales qui vont décider du confort ou non de notre quotidien.

Regardons de plus près et avec attention ce qui sera dit dans les conférences, les portes à portes et écrit dans les professions de foi pour choisir les bonnes listes, les bons candidats, les bonnes candidates.
Des programmes nous seront proposés. Examinons-les avec des yeux de femmes et d’hommes qui pensent que l’on ne peut pas développer un pays, une commune, un canton de façon durable sans tenir compte des points suivants :

Posons les bonnes questions :
La garde de la petite enfance si importante pour permettre aux femmes de travailler, de se former est-ce  un axe retenu dans votre programme ?
La sécurité dans les rues, dans les cités, pour permettre à chacun, à chacune d’aller et venir sans angoisse par des éclairages adéquats et tout autre dispositif est-ce une préoccupation du futur maire.
La lutte contre les violences faites aux femmes est-elle intégrée dans les plans, les politiques de sécurité ?
Les transports dans la commune, entre les communes sont-ils organisés pour permettre aux femmes, aux jeunes (population qui utilise le plus les transports en commun) d’être libres de se déplacer et ne pas être assigné-e-s à résidence ?
Quelles politiques sont proposées pour lutter contre les stéréotypes sexistes, les discriminations ?
Quelles politiques, quels dispositifs seront mis en place pour permettre à toutes quelque soit son lieu d’habitation, sa classe sociale d’accéder à la culture, aux loisirs, à la formation pour accéder à un emploi.

Autant de domaines dans lesquels les attentes, les besoins des citoyens et les citoyennes doivent être pris en compte dans tous les programmes qui proposent une ville, un canton idéal pour la population. Seule une volonté politique permettra de changer des comportements et contribuera à la construction d’une société d’égalité entre les hommes et les femmes.

 

La loi sur la parité permet aux femmes de participer à égalité sur les listes municipales. Des femmes sont donc sollicitées pour s’intégrer ou continuer dans des initiatives communales ou de partis, leur avis sont-ils pris en compte  dans les politiques définies ?

Les femmes seront à égalité aux postes d’adjoints, mais leur réservera-t-on encore les mêmes domaines considérés comme les leurs (santé, enfance …)

La collectivité elle-même en tant qu’employeur, a-t-elle elle aussi des efforts à faire dans sa politique du personnel en termes d’égalité hommes/femmes ?


    Parler de ces questions qui nous préoccupent tous les jours,  c’est donner aux candidates et candidats des idées sur des argumentaires, des pistes de propositions. C’est aussi attirer sensibiliser la population, femmes et hommes, sur leurs interpellation lors des échanges pendant la campagne, et leurs critères de choix de candidats et de candidates.

    A nous, toutes et tous, d’utiliser cette opportunité pour nous emparer de cette revendication, de diffuser activement autour de nous ces idées, d’être des forces convaincues de proposition si nous sommes candidates et candidats sur des listes, quelles qu’elles soient.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s