Pour une nouvelle éducation à la sexualité !

Publié le Mis à jour le

La pornographie, banalisée par internet, doit être contrebalancée par une éducation à la sensualité pour que les adolescent-e-s aient une vision plus structurante de la sexualité et de la relation à l’autre (Dr Christian Spitz)

Beaucoup de jeunes pensent avoir bénéficié d’une éducation sexuelle par le biais de revues, d’internet, de films érotiques ou pornographiques mais ces images qui s’imprègnent dans leur imaginaire sont un obstacle à une sexualité saine. On y rencontre des pratiques spécifiques au genre, une représentation déformée de la relation femme-homme ainsi que des pratiques à risques (exemple : rapports non protégés)
 
En revanche, la complicité, l’amour ou la tendresse souvent liées à la sexualité réelle sont absentes de la pornographie qui sert uniquement à provoquer l’excitation de celui qui la lit ou la regarde, sans souci didactique, prophylactique ou de représentativité.
 
L’éducation à la sexualité, c’est quoi ?
 
Au-delà de sa fonction de connaissance anatomique, elle vise à informer sur des pratiques (de contraception, de lutte contre les IST), à permettre une libre parole sur le sujet.
 
Elle doit se nourrir de ce que les jeunes nous donnent à voir et à entendre et doit un espace d’expression et de discussion autour des sentiments amoureux, des pratiques sexuelles et du respect mutuel.
 
Toutes les relations d’un être humain avec lui-même, avec les autres et avec la société sont influencées par le vécu de la sexualité qui est une composante essentielle de l’épanouissement personnel.
 
L’éducation à la sexualité doit intégrer les questions liées à la mixité et encourager des activités destinées à renforcer l’égalité entre les femmes et les hommes, doit susciter la réflexion sur les relations entre filles et garçons, les préjugés sexistes, les violences faites aux femmes, les règles de vie en commun, le sens et le respect de la loi.
 
Pour aider les adolescent-e-s à acquérir des attitudes de respect mutuel, à mieux comprendre la façon dont les stéréotypes sexuels peuvent influencer leurs attentes, les séances d’éducation à la sexualité doivent être des espaces de paroles, l’occasion de verbaliser leur ressenti, leurs besoins, leurs difficultés, d’expliciter et de formaliser les relations individuelles et collectives.
 
Il est donc important d’ouvrir un débat entre filles et garçons qui permet :
d’exprimer les attentes des unes et des autres, notamment par rapport aux rôles sexuels, aux représentations de la femme et de l’homme souvent idéalisées (images du corps, féminité, masculinité) telles que véhiculées par les médias ou les modèles sociaux dominants
– d’aider à comprendre la nécessité d’une responsabilité et d’une prévention partagées, par les moyens de contraception
– d’exercer leur esprit critique vis-à-vis de la pornographie et en particulier de mieux percevoir en quoi ces représentations relèvent d’une sexualité fictionnelle et traduisent une incapacité à entrer en relation avec l’autre
 
Mais, direz-vous, cette éducation ne peut pas être le fait des familles : il faut des spécialistes.
Non, la famille a toute sa place : les médias, les réseaux sociaux, leur donnent l’occasion d’échanger avec leur enfant, de développer son sens critique. L’éducation à la sexualité doit s’inscrire dans l’éducation globale de l’enfant.
 
La sexualité, c’est notre regard sur le monde, c’est notre vécu réel et phantasmé, c’est un apprentissage de la relation qui demande la connaissance de soi, la confiance en soi, l’estime de soi pour construire sa relation à l’Autre.
 
L’éducation à la sexualité constitue l’un des points d’appui à cette politique éducative au quotidien.
 
Exigeons la mise en application de la Convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons dans le système éducatif, en place depuis 2006, par l’Education nationale !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s