Yvette GUITTEAUD-MAUVOIS

Publié le Mis à jour le

Yvette GUITTEAUD-MAUVOIS

Née le 25 août 1922 à Fort de France. 

En 1944, elle fonde l’Union des Femmes de la Martinique avec Jeanne Lero.
Elle crée les premiers comités, impulse les consultations de nourrissons et participe au journal Femmes Martiniquaises. 

De 1950 à 1956, elle part à Paris et milite dans les rangs de l’Union des Femmes Françaises. 

A son retour, elle aide à reconstruire l’UFM. Elle débute dans l’enseignement en 1960, et deviendra Maîtresse d’Application et Conseillère pédagogique.

Elle sera la cheville ouvrière de l’UFM pendant de longues années.

L’Union des Femmes de Martinique et Yvette Ebion, ancienne présidente, saluent la
mémoire d’Yvette Guitteaud-Mauvois, décédée hier 22 décembre.
Consciente très tôt de la condition d’être fille et femme, elle fut militante féministe de la
première heure et participa à la création de l’UFM aux coté de Jane Lero.
Son implication dans le développement de l’UFM, à qui elle a consacré une grande partie de
sa vie, a été active et très importante, jusqu’à ce que la fatigue et l’âge l’éloignent du
militantisme.
Son engagement, ses convictions bien trempées, son sens de la solidarité, ont été au service
des femmes et des défavorisé-es dans la société martiniquaise.
Ils méritent d’être connus et de servir d’exemple.
Nous adressons toutes nos condoléances à sa famille.
Rita Bonheur et Yvette Ebion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s